top of page
Naturopathe et massages
  • Facebook
  • Instagram

Naturopathe
 

& Praticienne en massages bien-être 
 

Naturopathe & Massages bien-être à Noisiel
(Seine et marne 77)

Gluten & troubles de la fertilité



Qu'est ce que le gluten ?


Le gluten est une protéine que l'on trouve dans certaines céréales, notamment le blé, l'orge et le seigle. Cette protéine est connue pour causer des problèmes de santé chez les personnes atteintes de la maladie cœliaque ou d'une sensibilité au gluten non cœliaque. Cependant, certains ont également suggéré que le gluten pourrait avoir un impact sur la fertilité. Dans cet article, nous allons explorer la relation entre le gluten et la fertilité.


Qu'est ce que la maladie coeliaque ?


La maladie coeliaque est une maladie auto-immune dans laquelle le système immunitaire réagit anormalement à une protéine appelée gluten, que l'on trouve dans certains aliments tels que le blé, l'orge et le seigle. Cette réaction immunitaire provoque des dommages aux parois de l'intestin grêle, qui peuvent entraîner une malabsorption des nutriments essentiels.

Cette malabsorption au niveau de l’intestin grêle favorise la survenue de carences qui pourraient perturber la fonction reproductrice. Une déficience en zinc ou en sélénium altère par exemple la production de l’hormone lutéinisante (LH) et de l’hormone folliculo-stimulante (FSH) indispensables au bon fonctionnement des ovaires.


Quels en sont les symptômes ?

Les symptômes de la maladie coeliaque peuvent varier d'une personne à l'autre et peuvent inclure des douleurs abdominales, des ballonnements, de la diarrhée, de la constipation, une perte de poids, une fatigue, des problèmes de peau, une anémie, une ostéoporose et une dépression.

Le traitement de la maladie coeliaque consiste à suivre un régime sans gluten strict et à éviter tous les aliments contenant du gluten. Les personnes atteintes de la maladie coeliaque doivent être attentives à leur régime alimentaire et prendre des mesures pour éviter les sources cachées de gluten dans les aliments transformés.


Les anticorps anti-transglutaminase

Comme nous l'avons vu plus haut, la maladie coeliaque est une maladie auto-immune. Ce qui fait la particularité de cette pathologie est que le système immunitaire de l'organisme attaque par erreur ses propres tissus et organes, les prenant pour des envahisseurs étrangers.

La maladie cœliaque et l’infertilité seraient liés à la présence des auto-anticorps caractéristiques de la maladie. Ces anticorps attaqueraient les transglutaminases, enzymes présentent dans les tissus de l’organisme, sur les cellules du placenta, ce qui pourraient expliquer la survenue de fausses couches, de retard de croissance du foetus, et perturbent la formation de nouveaux vaisseaux au niveau de l’utérus.


La maladie coeliaque chez la femme



Chez les femmes atteintes de la maladie cœliaque, la malabsorption des nutriments peut entraîner :


  • des troubles du cycle menstruel : aménorrhées (absence de règles), règles douloureuses, rares ou peu abondantes, ou de présenter des saignements vaginaux entre deux périodes de règles.

  • un risque 4 fois plus élevé de complication durant la grossesse (fausse couche, hypertension gestationnelle, décollement du placenta, anémie grave, hyperkinésie utérine, retard de croissance intra-utérine…)

  • une durée de fertilité plus courte, avec des règles plus tardives et une ménopause précoce.

  • une grossesse en général plus courte et un poids de naissance plus faible que la moyenne.

Des études ont montré que la mise en place d'un régime alimentaire sans gluten peut améliorer la fertilité chez les femmes atteintes de la maladie cœliaque.


La maladie coeliaque chez l'homme


Chez les hommes atteints de la maladie cœliaque, la malabsorption des nutriments peut affecter la qualité du sperme. Des études ont montré que les hommes atteints de la maladie cœliaque ont une concentration de spermatozoïdes plus faible et une mobilité réduite par rapport aux hommes qui ne souffrent pas de cette maladie. Une fois encore, la mise en place d'un régime alimentaire sans gluten peut améliorer la qualité du sperme chez les hommes atteints de la maladie cœliaque.



En dehors de la maladie cœliaque, il n'y a pas suffisamment de preuves pour indiquer que le gluten ait un effet direct sur la fertilité chez les personnes qui ne sont pas atteintes de cette maladie. Cependant, certaines personnes peuvent être sensibles au gluten sans avoir la maladie cœliaque.


Bien qu'il n'y ait pas de preuve directe que cette sensibilité au gluten affecte la fertilité, il est possible que les symptômes associés à la sensibilité au gluten puissent causer des niveaux de stress et de fatigue qui pourraient nuire à la fertilité. Cela fera l'objet d'un autre article.


Vous avez des questions ? Envie d'optimiser votre fertilité ? N'hésitez pas à me contacter.



Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page